• English
  • Español
  • Français
  • Русский
Ethiopian children in well by US Navy

RAMOTSWA

RAMOTSWA

La résilience dans le bassin du Limpopo: le rôle potentiel de l'aquifère transfrontalière de Ramotswa
Informations sur le projet

La résilience dans le bassin du Limpopo: le rôle potentiel de l'aquifère transfrontalière de Ramotswa

Le projet « Rôle potentiel de l'aquifère transfrontalière de Ramotswa » (projet Ramotswa) met l'accent sur l'un des aquifères partagés les plus importants dans le bassin du Limpopo : Le Ramotswa, aquifère qui est partagé entre le Botswana et l'Afrique du Sud. Le projet vise à élaborer une stratégie scientifique, intégrée et participative pour favoriser l'accès équitable à l'eau et équilibrer les besoins urbains et ruraux avec les exigences des écosystèmes sous des pressions accrues des ressources en eau déjà limitées (tels que l’augmentation de la population et le développement, la pollution des eaux souterraines et du changement climatique…) En outre, le projet vise à réduire la vulnérabilité climatique à travers la promotion de stratégies d'adaptation pour la gestion transfrontalière des ressources en eau intégrée. 

Le projet Ramotswa fait partie du programme de la Résilience du Bassin du Limpopo (RESILIM) financé par l'USAID. RESILIM soutient les pays riverains du bassin (Botswana, Mozambique, Afrique du Sud, Zambie) dans leurs efforts d’amélioration de la gestion partagée des ressources en eau et de répondre équitablement aux besoins économiques, environnementaux et sociaux de chaque pays, ce qui renforcera la résistance des écosystèmes et le peuple. L’institut international de gestion d’eau (IWMI) est le partenaire primaire dans le projet Ramotswa. La contribution de l’IGRAC au projet met l'accent sur la gestion d'information.

La portée du projet

Dans la phase une du Ramotswa, une évaluation des conditions hydrogéologiques, socio-économiques et institutionnelles de la zone de l´aquifère transfrontalière du grand Ramotswa sera effectuée. Les données recueillies seront rassemblées et résumées dans un système d'information commun. Une géophysique aéroportée sera effectuée pour améliorer la compréhension des conditions hydrogéologiques de l'aquifère. La formation sera effectuée sous la gestion transfrontalière de l'évaluation de l'aquifère ainsi que la gestion de l'information, de la géophysique et de la modélisation hydrogéologique. Un plan d'action stratégique préliminaire pour l´aquifère Ramotswa sera développé.

Rôle de l’IGRAC

Dans le cadre du projet Ramotswa l’IGRAC est responsable de la mise au point d'un système de gestion conjoint de l´information et de former les experts locaux pour travailler avec le système.

Avec l’IMWI et d'autres partenaires, l’IGRAC fournit des conseils et du soutien dans l'évaluation de l'aquifère, dans la diagnostique transfrontalière et à l'élaboration d'un plan d'action stratégique pour améliorer la gestion intégrée de l'eau (incluant les eaux souterraines et l'amélioration de la gestion des eaux usées) ainsi que l´amélioration de l'engagement pluripartite. Des formations sur l'évaluation et la gestion des eaux souterraines font aussi intégralement partie du projet.

Actualités